Me Pierre-Hugues FORTIN

Me Pierre-Hugues Fortin a été admis au Barreau du Québec en 1999 et œuvre principalement dans le domaine du droit des personnes, droit de la famille et divorce et du droit des successions. Sa pratique en matière familiale se situe à l’échelle provinciale, interprovinciale et internationale. 

Me Fortin débute sa carrière en droit en 1998 dans une firme montréalaise de premier plan en matière de droit familial international, à titre de stagiaire en droit, et par la suite à titre d’avocat, et ce, jusqu’en 2012 où il co-fonde le cabinet FSD Avocats Inc. Me Fortin est membre du Barreau de Montréal, du Barreau du Québec, de l’Association du Barreau Canadien, de l’Association des Avocats et Avocates en Droit Familial du Québec ainsi que de l’International Academy of Family Lawyers (Fellow, Gouverneur, Président sortant de la section canadienne).

Depuis ses débuts en droit, Me Fortin a été impliqué dans une variété de dossiers, dont certaines parties étaient des athlètes professionnels et/ou entraineurs, des personnalités internationales ainsi que des dossiers comportant des enjeux économiques importants. Me Fortin est un avocat plaideur qui possède les aptitudes et les connaissances nécessaires à la conduite de procès de haut niveau, courte ou longue durée. L’approche collégiale du cabinet FSD Avocats Inc. permet à Me Fortin de s’impliquer facilement dans l’ensemble des dossiers, en apportant aide et soutien aux autres membres.

Me Fortin pratique principalement en droit des personnes, de la famille et des successions. Une grande partie des dossiers en matière familiale dans lesquels Me Fortin a été impliqué concerne le droit international, et plus précisément la compétence des autorités québécoises, l’application des principes de droit international privé ainsi que les conflits de juridictions. Parmi les pays concernés, nous pouvons citer l’Afrique du Sud, l’Angleterre, le Canada (Québec, Ontario, Alberta, Colombie Britannique), la Chine, la Colombie, les États-Unis d’Amérique (New York, Massachusetts, New Jersey, Indiana, Floride, Californie), la France, Israël, le Liban, la Suisse et l'Arabie Saoudite. Le réseau de contacts professionnels de Me Fortin lui permet de disposer des ressources nécessaires dans la plupart des situations où le droit d'un autre pays doit être considéré.

Me Fortin a également travaillé sur des dossiers d’enlèvement international d’enfants qui sont régis en fonction de la Loi sur les aspects civils de l’enlèvement international et interprovincial d’enfants et de la Convention de La Haye sur les aspects civils de l’enlèvement international. Le plus récent cas d'enlèvement international sur lequel Me Fortin a travaillé impliquait la province de Québec et l'état du Massachusetts aux États-Unis. Vous trouverez une copie de la décision ordonnant le retour de l'enfant aux États-Unis dans la section «Jugement» de notre site web.

Les domaines de droit dans lesquels oeuvre notre cabinet, soit le droit des personnes, de la famille et des successions, régissent une multitude de situations susceptibles de survenir dans la vie d'une personne: problèmes reliés à l'exercice des droits civils et aux rapports entre conjoints (conjoints de faits, conjoints mariés ou unis civilement) ainsi que des difficultées pouvant survenir suite au décès.

Me Pierre-Hugues Fortin

T: 1-514-507-5272

F: 1-514-507-7175

Pour illustrer ce qui précède, voici quelques exemples de dossiers dans lesquels Me Fortin a été impliqué récemment:

En droit des personnes

Institution/terminaison de régimes de protection et/ou de mécanismes de protection d'actifs dans des dossiers impliquant une multitude d'experts médicaux et des actifs importants;

En droit de la famille

Dossiers de divorce complexes dans lesquels des demandes financières considérables étaient en jeu notamment des demandes de pension alimentaire entre époux, partage de patrimoine familial, partage de la société d'acquêts, demande de somme forfaitaire et/ou de prestation compensatoire;

En droit des successions

Dossiers dans lesquels les motifs de captation et d'incapacité sont invoqués au soutien de la nullité d'un testament, À titre d'exemple, on retrouve la cause hautement médiatisée de Ida Gatti, Fabrizio Gatti et als. c. Amanda Carine Barbosa Rodrigues. Dans cette affaire, la mère et le frère du défunt boxeur Arturo Gatti recherchaient la nullité du testament notarié pour cause de captation ainsi qu’une déclaration d’indignité successorale à l’encontre de son épouse.